[RP] La herse du mur d'enceinte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] La herse du mur d'enceinte.

Message par Adrien Desage le Mar 9 Aoû 2011 - 8:42

C'est là que se termine la rude ascension de la montagne de Crussol. Le mur d'enceinte entoure le chateau, ainsi que tout le village de La Villette. La herse est doublée et est constamment gardée par une patrouille de quatre gardes. Elle est entourée de deux tourelles, sur lesquelles se relaient quatre équipes d'archers. Ce sont là la quasi totalité de la garde permanente de Crussol.
La herse constitue le seul passage pour les voyageurs qui souhaitent parvenir à La Villette ou au château de Crussol. Elle est donc assez large, car c'est à cet endroit que passent tous les transports de marchandises. On peut y passer une charette et un cheval dans la largeur.
Le passage y est presque constant dans la journée, car les transports sont nombreux entre le village de La Villette et la vallée. On y rencontre donc constamment du monde et les gardes ont fort à faire pour le contrôle de tous les voyageurs.
La nuit, la herse est fermée et deux énormes torches, scellées dans la muraille, sont allumées. Elles sont un repère pour les voyageurs et éclairent largement à la ronde. En hiver, les gardes se pressent souvent autour d'elles afin de trouver quelque chaleur.
avatar
Adrien Desage
Admin

Messages : 138
Date d'inscription : 09/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La herse du mur d'enceinte.

Message par Fool.deboishardy le Mar 6 Sep 2011 - 19:32

L'écuyer de l'ordre royal de la Licorne avançait sur le chemin escarpé menant au château de Crussol. Les sabots de sa monture glissaient parfois sur quelques pierres roulantes. Mais le destrier de bataille gardait le sabot ferme et grimpait inlassablement.

Fool scrutait la baronnie qu'il découvrait de près pour la première fois. il entre aperçut à travers les créneaux quelques archers. Sans doute que l'alerte qu'un visiteur arrivant avait été donnée. le nid d'aigle permettait d'observer la région des lieux à la ronde. L'ancien lieutenant de Montpellier avait fort bien choisit son repaire. Le domaine Deboishardy n'était pas aussi impressionnant. Ce n'était pas une place forte non plus. Fool n'était pas Chevalier, donc point le droit à fortifier sa demeure. Cependant il y restait de moins en moins, trop de souvenirs douloureux s'y trouvaient depuis la disparition de sa chère et tendre. Un pincement au coeur l'étreignit un instant. D'un geste de son gant il chassa la poussière de son oeil.

Il avait hâte de retrouver son ami et dorénavant seigneur, Adrien Desage baron de crussol. Il avait accepté d'intégrer les rangs de la compagnie du baron qu'à la condition que son serment de vassalité vis à vis de l'ordre royale ait la primeur. Ce que le baron n'avait point contesté. Fool en était heureux. Il avait côtoyé cet homme d'exception dès son arrivée dans la garnison de Montpellier. Il avait, par la suite, servit comme sergent sous le commandement avisé du lieutenant Desage. Durant cette période il avait beaucoup appris sur son métier de soldat ainsi que sur lui même. et cela avait été presque à contre coeur qu'il avait accepté de reprendre le commandement de la garnison regrettant le départ de son officier. Il avait découvert aussi la jeune fillette du baron, qui était aujourd'hui une splendide jeune femme, qu'il respectait tout autant par respect pour son père que par le caractère unique de la jeune Liloie. Un petit sourire apparut au souvenir de l'espiègle fillette.

Il avait au fond de sa poche la missive accompagnée de la carte lui indiquant le chemin à prendre pour arriver sans encombre sur les terres de Crussol. Le chemin n'avait point été compliqué à suivre.

Il arriva enfin au pied de l'enceinte ou il fut arrêté par les factionnaires afin de montrer patte blanche. Ce cérémonial était parfois lassant et donnait l'impression de perdre son temps mais il était obligatoire. Fool savait trop bien que les consignes devaient être respectées. Il lui plaisait peu de commençer son service en forçant le passage de la forteresse du baron. Plaisanterie qui serait assez peu de son goût, sans doute.
L'impressionnante monture de bataille, habituée à avancer coute que coute au milieu des lignes de soldats enarmurés, piaffa contrariée de cette arrêt soudain et imposé. les gardes, surpris, eurent un léger mouvement de recul. Ce qui arracha un sourire en coin à l'écuyer. Après tout, bien peu d'hommes, et parmis eux les fols et les inconscients, pouvaient tenir tête à un destrier de guerre décidé.


Le bonjorn, la soldatesque, je suis Fool Deboishardy. Je viens voir votre seigneur pour me joindre à sa bannière. Pouvez-vous le prévenir céant que je suis là?

Il posa ses mains sur la poignée de la selle, attendant que les gardes s'exécutent.


Dernière édition par Fool.deboishardy le Jeu 15 Sep 2011 - 18:32, édité 1 fois
avatar
Fool.deboishardy

Messages : 68
Date d'inscription : 06/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La herse du mur d'enceinte.

Message par Adrien Desage le Lun 12 Sep 2011 - 19:03

Deux des quatre gardes étaient occupés à contrôler une charette remplie de tonneaux de vin. Elle était à destination du château, où les caves du baron étaient de plus en plus remplies. Les vignobles de la vallée avaient donnés force de bons vins ces dernières années, ce qui avait contribué à l'enrichissement des villages alentours.
Malgré ces belles dispositions, on continuait à escalader la montagne de Crussol pour s'installer à La Villette. La petite ville qui était d'origine à l'intérieur du premier mur d'enceinte du château, débordait à présent largement dans la seconde enceinte, où l'on avait fait bâtir une chapelle en l'honneur de Saint Etienne, l'année précédente. Il y avait tout ce qu'il fallait de mérachaux-ferrands et de bourreliers, qui trouvaient là un bon commerce, car le baron était grand féru de chevaux et de cavalerie.

Les deux autres gardes, qui avaient aperçu le cavalier de loin, dans la pente de la montagne, s'étaient eux, approchés. La monture était effrayante et ils furent impressionnés. Les gardes de Crussol n'étaient pas des soldats d'origine. Ils étaient formés régulièrement par le baron en personne, ce qui leur donnait de solides bases dans les métiers des armes.
Lorsque l'inconnu se fût présenté, ils furent rassuré:


"Ah, bonjorn! Votre nom nous a été recommandé! Il vous faut aller au château, vous trouverez certainement le baron dans les écuries, car on est entrain de les agrandir. Tenez, je vous y conduit, moi!" fît l'un d'entre eux.
avatar
Adrien Desage
Admin

Messages : 138
Date d'inscription : 09/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La herse du mur d'enceinte.

Message par Charles le Mer 15 Fév 2012 - 21:43

Le duc de Piémont était enfin arrivé à Uzés après quelques jours à batailler avec les montagnes et la neiges des alpes, le temps en plaine était plus doux mais le froid demeurait mordant. Charles avait décidé de laisser ses amis savoyards se reposer avant de reprendre la route vers la capitale du Languedoc et de se rendre sur les terres de son futur gendre. Le voyage entre Uzés et Crussol était fort court comparé à son voyage des jours suivants, c'est accompagné de quatre sergents de la garde piémontaise que le duc apparut d'abord au village de La Villette puis au devant de la lourde muraille siège du pouvoir seigneurial. Le duc leva la bras droit pour indiquer qu'il ne venait pas armé, ou tout du moins sans hostilité.

- Ôla du castel ! Le duc de Piémont souhaite être reçu par le coms de Lenguadòc et notre fille la damoiselle d'Alquines. Le tout prestement, nous avons fait longue route depuis Turin !

Oui un duc, reste un duc, ça n'aime guère attendre tel le dernier des villageois après sa ration de pain à la soupe populaire.


_________________
avatar
Charles

Messages : 35
Date d'inscription : 15/02/2012
Localisation : Montpelhièr
Rang de noblesse : Duc de Piémont

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La herse du mur d'enceinte.

Message par Ayena le Jeu 16 Fév 2012 - 17:09

Ayena n'était plus celle que son père avait vu quelques semaines auparavant. D'abord parce qu'elle avait gagné en responsabilités en entrant au Conseil Comtal et que son assurance en avait quelque peu gagné, ensuite parce que le mariage approchant, elle avait perdu du poids et du rose au joue. On ne peut pas tout avoir, et Dieu avait fait ses choix, au détriment du physique et de la santé, elle avait gagné en caractère.
Apprenant par un messager envoyé en avance que le chef de famille Talleyrand allait entrer en Languedoc, la jeune femme avait fait prévenir le Coms et le Conseil, les douanes et tout ce qui s'en suit. Il faudrait qu'il entre dans le Comté comme chez lui, et la jeune femme avait tout fait pour. Puis, prenant un paquet de courriers pour la route, elle fit fouetter les bêtes et s'en alla pour Crussol, bringuebalée dans son coche ou elle tentait de déchiffrer des doléances de citoyens. L'oc, encore obscure pour elle, lui faisait sauter beaucoup de mots et le sens qu'elle dégageait était souvent plutôt deviné qu'autre chose.
Elle était arrivée dans le chastel, qui était à présent tout comme chez elle en fin de matinée. Elle avait repris rapidement ses marques, heureuse de retrouver le domaine seigneurial qu'elle avait quitté le mois précédent pour habiter Montpellier d'un commun accord avec son fiancé : ça serait plus pratique pour le Conseil et surtout, leurs derniers jours de célibataires devaient se passer loin l'un de l'autre pour mieux apprécier le mariage.

D'Alquines était en train de répondre de son écriture étirée à un pigeon insultant lorsqu'un valet débarqua :


- Donaisèla ! Donaisèla ! Vòstre paire ! *

Elle se leva subjuguée, ne remarquant même pas que le tout avait été prononcé en langue d'oc. et de sa démarche de boiteuse, elle se pressa bien vite pour descendre accueillir chez son fiancé celui qui avait adopté Ayena récemment.
Entre temps, on avait laissé passé le Duc : les consignes avait été respectées, et même, on avait sonné un coup de trompette car c'était ainsi que les messages étaient données depuis la garde jusqu'au chastel.

La jeune femme attendit donc l'arrivée du convoi dans la cour, soumise au vent et au froid, mais le sourire sur les lèvres.




* Demoiselle, demoiselle ! Votre père !
avatar
Ayena

Messages : 461
Date d'inscription : 29/09/2011
Localisation : Languedoc, Montpellier
Rang de noblesse : Baronne de Crussol, Dame d'Alquines.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La herse du mur d'enceinte.

Message par Charles le Ven 17 Fév 2012 - 20:36

Assurément Charles respirait un air plus sain que celui de la capitale de Savoie, la noblesse avait perdu de sa superbe, et le nom de Talleyrand était détesté par un groupe de corrompus et de magouilleur, ce même groupe avait réussi à faire fuir les "hommes et femmes de bien" et s'accaparait désormais le pouvoir, c'est las que le duc de Piémont avait quitté ce maudit duché. La vue de sa fille lui gonflait le cœur de joie, son handicape lui faisait penser à feu son père qui portait le surnom de "Diable Boiteux" du fait de son pied bot. Le père sauta de son destrier laissant sa monture au bon soin de sa garde qui s'éloigna pour laisser le duc s'entretenir avec sa fille.

- Par la Sainte Barbe de Christos ! Ma fille, vous êtes resplendissante.

Charles s'approcha et fit le rituel baiser sur le front aux femmes proches de sa famille, soit sa mère, sa sœur et sa fille et celles qui viendront.

- Je suis bien aise d'être enfin arrivé. Tenez tant que j'y pense, une lettre de votre oncle Édouard.

Spoiler:
De nous, Edouard Agrippa de Sparte ,
A demoiselle Ayena de Talleyrand.

Très chère demoiselle,

Je tiens tout d'abord a vous feliciter pour vos futures epousailles. Je ne doute pas un instant que celles ci seront joyeuses, et votre epoux prendra soin de vous. Votre père, ainsi que moi meme veillerons a ce que cela le cas. Meme si nous n'avons pu nous parler plus avant, vous etes une Talleyrand, et quelque soit le souci, nous prendrons soin de vous.

Je ne pourrais malheureusement venir en Languedoc In Gratibus. Ma fonction de Senechal de l'Ordre des Lames, et diverses menaces sur l'Empire ne me permettent pas de prendre quelques jours pour ce moment important. Sachez bien que j'en suis desolé, j'aurai bien aimé vous decouvrir un peu mieux. Cela n'est que partie remise, tout du moins je l'espère.

Je vous souhaite beaucoup de bonheur, que vos noces se deroulent a merveille.

Bien sincèrement

Edouard de Sparte.



_________________
avatar
Charles

Messages : 35
Date d'inscription : 15/02/2012
Localisation : Montpelhièr
Rang de noblesse : Duc de Piémont

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La herse du mur d'enceinte.

Message par Ayena le Mar 21 Fév 2012 - 18:20

Jamais on avait eu à son égard les mots que l'on appelle communément "compliments". Avoir un père pour lui dire qu'elle était resplendissante lui redonna tout de suite un teint rosé bien plus propice à la situation. L'avantage de ces deux là, c'est qu'ils s'étaient choisis : quel fille n'aurait pas rêvé choisir son père ou quel père n'aurait pas rêvé choisir son enfant alors qu'il était déjà adulte ? La belle vie. Ne restait plus à la première qu'à se marier et au second de faire en sorte de bien marier sa fille, mais aucune crainte n'était à envisager de ce côté non plus.
La jeune femme se plia bien volontiers au rituel du baiser et reçu la missive tendue par son père avec surprise : elle ne s'était pas attendue à des manifestations de la part du reste des Talleyrand, qu'elle ne conaissait pas du tout.


- Bienvenue chez vous, cher paire*. Je répondrais à mon oncle une fois au calme. Il est fort aimable d'avoir pensé à écrire.

Puis, elle posa la main sur le bras de Charles, geste qu'elle ne se permettait qu'avec lui et son fiancé, et l'entraina vers l'intérieur. Sans doute, sous peu, une discussion formelle sur le contrat de mariage se déroulerait-elle...
avatar
Ayena

Messages : 461
Date d'inscription : 29/09/2011
Localisation : Languedoc, Montpellier
Rang de noblesse : Baronne de Crussol, Dame d'Alquines.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La herse du mur d'enceinte.

Message par Merer le Sam 17 Mar 2012 - 10:34

Un cavalier remonte progressivement le fin chemin qui dessert la forteresse de Crussol nichée en haut d’une montagne. L’invitation avait été donnée de manière officieuse par le Capitaine du Languedoc et Merer venait honorer cette dernière.
Il se redressa un moment sur sa selle pour observer la vallée en contre bas et se dit qu’il ne voudrait pas y être jeté comme un mal propre, ça pourrait faire mal. Jamais il ne s'était avantuer par ces sentiers et il dû reconnaitre que le paysage valait la peine de s'y attarder.
Ca grimpe, ca grimpe, fichtre diantre et en plus, les virages sont difficile à négocier, pour un cheval ça peut encore passer correctement mais pour un attelage... faut avoir le coeur bien accroché.

Quelques instant plus tard, au sortir d’un lacet, une grille majestueuse se dressa devant lui. Il se présenta naturellement aux gardes…

Bonjour messieurs !!!
Faites annoncer Merer, je suis attendu !


Du haut de sa monture il se passe un revers de main afin de s’épousseter et attend de se faire accueillir.
avatar
Merer

Messages : 10
Date d'inscription : 16/03/2012
Localisation : Narbonne ou sur les chemins
Rang de noblesse : Même pas baptisé...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La herse du mur d'enceinte.

Message par Marieline le Sam 17 Mar 2012 - 11:51

La jeune bourgmestre de Mende arriva en vue de la haute muraille qui protégeait le château et le village de la Vilette. Elle vit au loin un Messire qui attendait devant la grande herse du mur d'enceinte.
Elle regarda en contrebas et vit la pente vertigineuse de la montagne se disant qu'il valait mieux ne pas être un assaillant. La prise d'un tel Château devait être fort difficile....
Elle continua son chemin jusqu'à la herse où l'homme patientait toujours, et où se trouvaient également deux gardes qui gardaient l'entrée.


Bonjorn Messer ! s'adressant au messire qui patientait là.

Elle s'adressa ensuite aux gardes.


Bonjorn Soldats ! Je suis Marieline de Mende, j'ai été invitée par Messer Actarius d'Euphor, et je suis attendue. Veuillez annoncer ma venue. Merce !

Elle patienta en admirant de nouveau le paysage époustouflant, puis se tourna vers le Messire qui attendait également. Elle décida de se présenter à lui en attendant que l'on vienne... ou du moins qu'on lui indique où elle devait se rendre.

Je me présente Messer, je suis Marieline, Bourgmestre de Mende, entre autre... Vous êtes ?
avatar
Marieline

Messages : 9
Date d'inscription : 16/03/2012
Localisation : Mende

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La herse du mur d'enceinte.

Message par Merer le Sam 17 Mar 2012 - 12:07

Cette petite cité semblait vraiment vivante, non seulement par l’activité des villageois qui allaient t venaient aux bons vouloirs des gardes mais également par la qualité des personnalités.
La charmante bourgmestre à ses côté ne dérogeait absolument pas à la règle et il pris sa petite mine intéressé des grands jours.


Enchanté Dame, je suis Merer, simple habitant de Narbonne, peut être aurons nous l’occasion de faire plus ample connaissance par la suite.
Peut-être aurons nous la chance de nous croiser dans les méandres des ruelles de Crussol….je n’y ai jamais mis les pieds mais il me tarde de visiter son marché.


Affichant un long sourire de politesse, il détourne son regard, se racle la gorge discrètement et reprend sa stature face à la grille, attendant qu’un des gardes revienne avec la permission de laisser le blond traverser ce passage obligé.
avatar
Merer

Messages : 10
Date d'inscription : 16/03/2012
Localisation : Narbonne ou sur les chemins
Rang de noblesse : Même pas baptisé...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La herse du mur d'enceinte.

Message par Adrien Desage le Sam 17 Mar 2012 - 14:20

Ce que fit à l'instant l'un des deux préposés au contrôle des entrées sous la barbacane. En cette journée printanière particulièrement ensoleillée, il y faisait d'ailleurs frais et c'était agréable. Ainsi, cela entretenait la bonne humeur des gardes de Crussol.

"Tenez messire! Vous voilà autorisé à entrer! On m'a également chargé de vous conduire, jusqu'à la grande salle du château, dans le donjon de mon seigneur le baron et coms du Languedoc."

Alors, il avisa la dame qui se trouvait aux côtés de l'étranger, prit connaissance de la demande de celle-ci, et soupira légèrement, car cela devait lui occasionner un aller-retour suplémentaire... Mais de bonne volonté, il conduisit prestemment l'homme blond au château, puis revînt à la barbacane essouflé, pour venir signifier à la jeune femme son autorisation d'entrer. Ainsi, de nouveau il se fit guide pour traverser la rue principale de La Villette, bien encombrée ce jour là par quelques charettes, jusqu'au château.

_________________
avatar
Adrien Desage
Admin

Messages : 138
Date d'inscription : 09/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La herse du mur d'enceinte.

Message par Fool.deboishardy le Sam 24 Mar 2012 - 20:17

Les sabots du cheval piétinaient inlassablement le chemin grimpant au chateau de Crussol. L'écuyer monté sur son destrier regardait la herse se rapprocher lentement.

Ces dernières semaines il avait parcouru bien des lieux pour revenir ici et comme promis, voilà moultes mois, il revenait se ranger sous la bannière du baron de Crussol, libéré pour un temps des charges de la Licorne.

Il y avait bien longtemps qu'il n'avait pas mis les pieds en Languedoc. Nombres de choses avaient changées, fort heureusement d'autres pas. Il se demandait ce qui avait bien pus changer au delà de ces murs. Serait-il accueilli encore comme un ami? Après tout cela faisait fort longtemps que la guerre contre le Ponant et la mobilisation des ordres royaux l'avait tenus écartés loin des terres qu'il aimait tant.

Il portait encore sur lui les couleurs de la Licorne. et ne doutait pas que les gardes ne le reconnaissent pas après tant de temps. Il n'avait fait qu'un rapide passage au castel pour rencontrer son nouveau seigneur.

Le village semblait plus vivant qu'auparavant. Cela était normal somme toute car le castel lors de sa précédente visite était encore partiellement en chantier. Sans doute que le baron Desage était enfin totalement installé avec sa maisonnée.

Il se demanda d'ailleurs si Adrien avait débauché d'autres vétérans de l'Ost pour sa bannière.

Il continua à cheminer, ruminant ses idées et pensées, et profitant de la chaleur du soleil de la fin de matinée si agréable après un long hiver passé dans la boue du nord.

Il croisa le regard de quelques paysannes fort plaisantes qui descendaient le chemin... Cela faisait trop longtemps qu'il était en campagne. Il était temps qu'il fasse relâche. Mais pas maintenant il devait se présenter avant tout devant le baron et prendre de lui ses instructions. Nul doute que la relâche se ferait attendre quelque peu.

La herse et la soldatesque n'étaient plus qu'à quelques dizaines de pieds
avatar
Fool.deboishardy

Messages : 68
Date d'inscription : 06/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La herse du mur d'enceinte.

Message par Fool.deboishardy le Mar 17 Avr 2012 - 21:00

La monture stoppa devant la soldatesque.

Hola la garde! je suis Fool Deboishardy! faites dire au baron que je suis de retour de campagne et que je viens honorer mes engagements pris voilà de nombreux mois.

L'écuyer patienta le temps que le baron lui fasse dire ou il devait prendre ses quartiers et quelle mission il souhaitait lui confier.

Il ne s'attendait à voir le baron en personne, mais il espérait malgré tout quelque informations afin de démarrer au mieux son service auprès de la baronnie.
avatar
Fool.deboishardy

Messages : 68
Date d'inscription : 06/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La herse du mur d'enceinte.

Message par Fool.deboishardy le Mar 28 Mai 2013 - 5:37

Voilà de nombreux mois que le vieux soldat ne s'était point rendu à Crussol. C'était le dernier lieu où il avait vu le baron Desage vivant. Il avait perdu le décompte de tout ce temps écoulé: combien de temps était-il parti en campagne cette fois ci? depuis combien de temps le baron avait disparut? tout se mélangeait dans sa tête: La guerre, la maladie, les blessures. Il senti un picotement dans sa main gauche... bien sûr ce picotement n'était pas vraiment là, cela ne pouvait être.

Bélénos s'était spontanément arrêté à quelques pas du guet, tirant son cavalier de ses rêveries. Enfin si l'on pouvait appeler cela comme ça.


Ohé de la herse! Faites dire à la Baronne de Crussol, que l'écuyer Deboishardy lui demande audience, ainsi qu'il lui avait promis à son retour.

Même s'il appréhendait cette entrevue, de peur de la réaction de la baronne en le voyant ainsi arrivé aussi mal en point, il était heureux de retrouver ceux qui s'apparentait le plus à une famille pour lui. Il avait déjà un certain attachement au petit Madrien, même s'il ne l'avait vu que fort fugacement. Il vérifia que son paquet était toujours attaché à son cheval. Et la courageuse Ayena, ne manquait de lui provoquer quelque admiration.

Il resta poster sur son cheval, attendant qu'on lui fasse signe d'entrer.
avatar
Fool.deboishardy

Messages : 68
Date d'inscription : 06/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La herse du mur d'enceinte.

Message par Ayena le Dim 16 Juin 2013 - 17:24

Si l'accueil aurait pu être fait par le maistre d'armes Argueros lui même, ce fut un simple garde qui répondit ce jour au visiteur : on avait commencé depuis peu à s'organiser et chacun prenait des responsabilités selon ses capacités. Le garde là avait une langue bien pendue, le doute sur tout, et s'était avéré incroyablement doué pour jauger les visiteurs.

- De bois Hardi ?

Le garde fronce un oeil, un second, en inspectant la mise de celui qui se présente comme tel. Ouai. Bon.

- Passez Monseigneur. Laissez votre cheval à l'écurie, pis monter à la grand-salle, elle doit y être.

Et, affichant un sourire de connivence qui ne peut se faire qu'entre gens d'armes, il cru bon d'ajouter :

- Bon retour.
avatar
Ayena

Messages : 461
Date d'inscription : 29/09/2011
Localisation : Languedoc, Montpellier
Rang de noblesse : Baronne de Crussol, Dame d'Alquines.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La herse du mur d'enceinte.

Message par Fool.deboishardy le Dim 16 Juin 2013 - 18:07

Fool attendit patiemment que le garde termine son inspection. Cela faisait tellement longtemps qu'il était parti, qu'il se doutait bien qu'on ne se remémorait plus de lui. Au moins la discipline ne se relâchait pas avec la disparition du Baron.


Enfin le garde satisfait de l'individu présent devant lui, laissa le libre passage au cavalier. Petits coups de talon sur les flancs de Bélénos, et ce dernier se remit en mouvement.

Merci mon brave.

Il ponctua d'un petit signe de tête au garde en passant devant lui.
avatar
Fool.deboishardy

Messages : 68
Date d'inscription : 06/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La herse du mur d'enceinte.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum